Le paradis populaire - Salvador Sanchez
Salvador Sanchez

Le paradis populaire

Le paradis populaire - Salvador Sanchez

La semaine dernière, j’étais dans la salle d’attente chez le dentiste, et je suis tombé sur un article de revue qui parlait du problème mondial de l’évasion fiscale. Je savais que le problème était réel, mais pas à ce point, on en parle si peu dans les médias. L’évasion fiscale mondiale, est estimée à 22 000 milliards de dollars ! Imaginez tous ces pays qui ont besoin de cet argent pour construire des infrastructures, financer l’éducation, et la santé, bref, pour bâtir leur pays. Pour les pays occidentaux développés, les conséquences sont également graves, la dette fiscale des citoyens de la classe moyenne, doit compenser pour tous ces revenus perdus pour développer le pays et l’économie. Les riches et les entreprises procèdent à une planification fiscale agressive et illégale.

Ce qui est épeurant, c’est que ça ne va pas en s’améliorant, tout le contraire. Les chiffres indiquent que depuis 2010, les investissements étrangers dans les paradis fiscaux, comme le Luxembourg par exemple, ont augmenté de 1 800 %. On se demande donc, ce que font les gouvernements pour freiner ce phénomène. Le Québec a commencé à lutter contre le travail au noir et le blanchiment d’argent, en ayant des agents de Revenus Québec sur les gros chantiers de construction. La province a aussi implanté un système d’enregistrement des ventes pour les restaurants, un domaine où la fraude est très présente. Ce sont de bonnes initiatives, mais ce n’est pas grand chose, c’est de la petite évasion. Où sont les gros fraudeurs ? Les entreprises et citoyens qui cachent de millions dans les paradis fiscaux. Pourquoi il est si ardu de les trouver ? C’est difficile à comprendre pour le commun des mortelles qui payent ses impôts en bonne et due forme.

L’article démontrait, à quel point il est laborieux pour les pays de lutter seul face contre cette problématique. Les lois et les barrières sont nombreuses pour protéger ces paradis fiscaux. Il faut une coalition internationale, et un engagement de nombreux pays, pour réussir à avancer. En plus, chaque pays a des lois fiscales différentes pour bien compliquer la chose. Une chose est certaine, sans un effort international soutenu contre la lutte à l’évasion fiscale, le problème ne fera que s’aggraver avec tous les stratagèmes qui s’améliorent sans cesse. C’est une industrie extrêmement lucrative, pourquoi ces paradis fiscaux se priveraient  de ces revenus ? Il y a aucun incitatif et bénéfice pour eux dans tout ça, ils vont se battent férocement pour protéger leur paradis. La guerre est ouverte !